Retour

« On voit les jeunes heureux » - Ghislain Lemay, de l'Association sportive des jeunes handicapés de l'Estrie

Depuis 15 ans maintenant, Ghislain Lemay dirige l'Association sportive des jeunes handicapés de l'Estrie. Loin de s'en être lassé, il souhaite plutôt continuer d'offrir aux jeunes l'occasion de s'amuser entre eux et d'offrir aux parents le répit dont ils ont besoin.

L'idée de créer l'Association lui est venue alors qu'il travaillait pour des écoles de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

« Ce qu'on faisait en gymnase, c'était correct, mais je trouvais que ce n'était pas adapté, que c'était plus difficile, surtout au niveau de l'intégration [pour les jeunes handicapés] », se remémore-t-il.

Au sein de l'Association, les groupes sont plus homogènes, malgré les différences. Il est également plus facile d'adapter les activités.

« Les jeunes le réalisent assez facilement. Des fois, ils vont s'aider entre eux. Ça devient un groupe d'entraide. Il y en a qui ont plus de capacités que d'autres. Ils le comprennent », raconte-t-il.

Plusieurs groupes d'âge

L'Association sportive organise des activités pour tous les âges, même pour les jeunes de 21 ans et plus. Pour eux qui ont terminé l'école, c'est une façon d'entretenir un lien social.

Et l'Association commence aussi à faire participer les jeunes de la petite enfance à ses activités.

« On a commencé avec quelques jeunes qui ont eu 3 ans, 4 ans, 5 ans. On va les intégrer dans les samedis sportifs, qu'on offre gratuitement, dans le but que cet été, on puisse aussi les intégrer dans un camp de jour », se réjouit M. Lemay.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine