Retour

Opération de prévention sur un viaduc de Sherbrooke

Une équipe du ministère des Transports du Québec (MTQ) effectue une opération de prévention, mardi, sur le viaduc de la route 220 dans le secteur Saint-Élie, à Sherbrooke, à la suite de la chute d'un morceau de béton sur le terre-plein central. 

L'opération de délaminage a pour but de sécuriser les voies de circulation et les accotements en faisant tomber les morceaux jugés plus fragiles. Ces bouts de béton représentaient un risque de chute sous l'effet de la pluie ou d'autres phénomènes naturels.

Le viaduc de la route 220, construit en 1978, a déjà fait l'objet d'une opération similaire en hiver dernier, puis il a été inspecté de nouveau en avril. La semaine dernière une autre équipe du MTQ s'est déplacée pour observer la structure, mais celle-ci a jugé qu'il n'y avait aucun risque de chute de béton sur les voies de circulation.

Effritement du viaduc

Le 7 août, vers 15 h 30, un citoyen a contacté le MTQ pour signaler qu'un morceau de béton de 30 centimètres de longueur, 2,5 centimètres de largeur et 2,5 centimètres d'épaisseur s'était détaché du viaduc de la route 220 qui emjambe l'autoroute 10. Depuis, le Ministère s'est assuré qu'il n'y avait aucun risque que d'autres morceaux de béton se détachent.

Les travaux ont débuté à 9 h et devraient se poursuivre jusqu'en fin d'après-midi. Plusieurs voies de l'autoroute 10 seront fermées en alternance dans le secteur pour la durée de l'opération.

20 structures surveillées de près

Dans le cadre du "Programme des structures à potentiel de délaminage", une vingtaine de structures sont surveillées de près en Estrie, car ils représentent un risque plus élevé d'une chute de béton. Le Ministère des transports du Québec effectue donc une suivi plus régulier de ces ponts et viaducs. 

"Ces structures sont inspectées régulièrement, particulièrement en période hivernale où les périodes de gel et de dégel favorisent le délaminage du béton faisant en sorte que des morceaux se détachent", explique Hélène Beauchesne, conseillère en communication à la direction de l'Estrie pour le MTQ

La majorité des structures surveillées dans le cadre de ce programme ont été construites entre les années 1960 et 1980. La plupart croise l'autoroute 10. 

Selon les informations fournies par le Ministère des transports du Québec

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine