Retour

Orford : l'agrandissement de l'Auberge Aux 4 saisons bien accueilli

Le projet de 7 millions de dollars pour l'agrandissement de 54 chambres de l'Auberge Aux 4 Saisons d'Orford est bien accueilli en région. Les hôteliers rencontrés soutiennent que cela n'aura que du bon pour Magog-Orford. Ils parlent d'une saine concurrence et d'une offre complémentaire. 

Toutefois, du côté de l'hôtel Estrimont, la direction est consciente qu'elle devra continuer à investir pour garder l'établissement attrayant étant donné qu'il y aura des chambres neuves à proximité. D'ailleurs, quelques centaines de milliers de dollars seront investis cette année pour rénover les salles de bain et repeinturer les salles de banquet, entre autres. 

« L'offre dans les Cantons-de-l'Est augmente surtout au niveau des condos et des chalets à louer. Malgré tout, à notre hôtel, nous sommes en progression au niveau de l'occupation et de la rentabilité. Une cinquantaine de chambres de plus sur 500 000 nuits par année qui sont vendues dans la région, ça ne m'inquiète pas », soutient l'un directeur général de l'Estrimont, Yannick Beaupertuis.

Pour d'autres hôteliers, la recette passe par une offre différente.

« Nous, au Manoir des Sables, nous avons un terrain de golf et un spa qui sont complémentaires et qui attirent une clientèle différente. Du côté du Chéribourg, c'est une destination très familiale à cause de nos installations pour les enfants », indique le coordonnateur marketing au Manoir des Sables et à l'hôtel Chéribourg, Xavier Bordeur. 

Miser sur le tourisme corporatif

Les hôteliers de la région Magog-Orford souhaitent miser sur le développement du tourisme corporatif. Entre autres, le directeur de l'Estrimont souhaite qu'il y ait plus de partenariat. et veut être plus dynamique pour que tous travaillent afin d'attirer davantage de gros événements et des congrès.

Tourisme Cantons-de-l'Est croit que l'ajout de chambres à l'Auberge Aux 4 saisons est une bonne nouvelle pour ce créneau.

« Ça nous permet d'augmenter l'achalandage et le nombre de visiteurs corporatifs, le nombre d'événements, d'assemblées. Le fait qu'ils se regroupent ensemble, ça va nous permettre d'être plus agressifs », soutient le directeur général de l'organisme, Alain Larouche.

Les travaux à l'Auberge Aux 4 saisons, menés par l'homme d'affaires André L'Espérance sont déjà en cours. L'ouverture pourrait avoir lieu en novembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine