Retour

Partage de la route: l'importance de la sensibilisation, rappellent certains adeptes

L'incident survenu plus tôt cette semaine à Montréal entre un cycliste et un conducteur d'autobus continue de susciter des réactions. Selon plusieurs, il rappelle l'importance de continuer à sensibiliser les conducteurs au partage de la route.

Une vidéo filmée par le cycliste et partagée en ligne montre un autobus de la Société de transport de Montréal frôler la bicyclette qui circulait sur la rue Sherbrooke mercredi dernier.

Jean Pinard, membre du club cycliste de Sherbrooke, voyage à vélo en été pour aller au boulot. Il souligne que la situation à Sherbrooke n'est pas comparable à celle de Montréal.

Il rappelle néanmoins l'importance d'être prudent et de respecter la distance réglementaire lorsqu'on dépasse un cycliste.

La Société d'assurance automobile du Québec rappelle que cette distance est d'un mètre sur les routes de 50 km/h et moins et de 1,5 mètre sur les routes de plus de 50 km/h.

« Cette règle, qui existe au Québec, il faut que les gens en soit beaucoup plus conscients. Ça fait une aire de sécurité autour de nous. Je vous dirais qu'en Estrie, ça s'améliore. À Montréal, je ne suis pas convaincu que ça va être facile à faire dans ce réseau routier qui est assez dense », souligne-t-il.

Jean Pinard suggère aux cyclistes d'être très visibles pour éviter les accidents.

« Je suggère à tous les cyclistes de s'équiper avec une lumière DEL blanche à l'avant et rouge à l'arrière qui signale votre présence et qui attire l'attention », ajoute le cycliste qui a lui-même installé ces lumières sur son vélo de route et sur celui qu'il utilise pour se rendre au boulot. Elles fonctionnent de jour comme de soir.

Plainte

Le cycliste en question, Stefan Popovic a déposé une plainte à la STM en lien avec cet incident.

Par voie de communiqué, la société de transport a indiqué qu'une enquête interne était en cours et que le chauffeur en cause serait rencontré.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine