Retour

Pas d'indemnités pour les ex-travailleurs de Mine Jeffrey

Les anciens travailleurs de Mine Jeffrey d'Asbestos ne toucheront pas d'indemnités pour compenser la dissolution de leur régime de retraite.

Le syndicat avait adressé une demande au gouvernement en 2012, à la suite de l'annonce par le Parti québécois de l'annulation du prêt de 58 millions de dollars pour relancer la Mine Jeffrey.

Dans une lettre adressée au syndicat, le ministre de l'Emploi, François Blais, indique qu'il n'existe aucun programme ou mesure qui permettrait une telle indemnisation.

« Ça aurait pu donner quelques milliers de dollars pour chaque travailleur. Ça n'aurait pas été énorme. Ça ne remplace pas un bon fonds de pension », a commenté Marcel Bachand, président du Syndicat national de l'amiante d'Asbestos.

Mais il ajoute que l'aide aurait été tout de même bienvenue. 

« Ça aurait pu compenser pour les travailleurs qui n'ont plus de fonds de pension, ou presque plus, et qui doivent vivre avec les prestations de la Régie des rentes et la sécurité de vieillesse du gouvernement fédéral. »

Plus d'articles