Retour

Peine exemplaire réclamée pour l'homme qui a proféré des menaces aux maires Labeaume et Sévigny

L'homme qui a menacé de mort le maire Sévigny et la communauté mulsulmane lors d'un match de hockey au palais des sports en février dernier connaîtra bientôt sa sentence.

Réjean Hurdle a été arrêté pour avoir proféré ces menaces alors que Bernard Sévigny assistait à un match du Phoenix au Palais des sports en compagnie de son homologue de Québec, Régis Labeaume.

Le Sherbrookois est aussi accusé d'avoir transmis de faux renseignements avec l'intention d'alarmer, et d'avoir mené les policiers à mener une enquête en rapportant la présence d'explosifs, alors qu'il savait qu'il n'y en avait pas.

Lors des observations sur la peine, jeudi, la Poursuite a demandé une peine de prison variant de 12 à 15 mois en plus de deux ans de probation. La défense, demande une peine de six mois.

« Le chef des menaces est un chef d'accusation qui est grave et évidemment on a souligné le tout au Tribunal » , explique Me Isabelle Dorion, procureure aux poursuites criminelles et pénales

« Ça faisait longtemps que l'accusé n'avait pas consommé. C'est quelqu'un qui avait eu une problématique de consommation d'alcool dans le passé et il était sobre depuis le mois de juin. Cette fois-là il a été un peu excessif dans sa consommation et c'est ce qui l'a emmené à poser ces gestes-là » , explique l'avocate de la défense, Me Mélissa Gilbert.

Réjean Hurdle sera de retour en cour la semaine prochaine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine