Retour

Phoenix de Sherbrooke : Trevor Stacey suspendu pour 7 matchs

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) annonce que le joueur du Phoenix de Sherbrooke, Trevor Stacey, écope d'une suspension de sept matchs pour avoir adressé un coup à la tête d'un joueur du Drakkar Baie-Comeau le 14 mars dernier.

Selon l'analyse du directeur du département de sécurité des joueurs de la LHJMQ, Raymond Bolduc, le joueur du Drakkar, de par sa position, ne pouvait pas voir Stacey et se protéger. « Le joueur fautif n'avait pas beaucoup de vitesse et voyait très bien l'adversaire en position vulnérable. Il pouvait éviter le contact. Il a plutôt frappé celui-ci d'un angle mort avec force en se propulsant au contact. Il a atteint l'adversaire simultanément au corps et à la tête », peut-on lire dans un communiqué émis par la Ligue jeudi matin. 

« Inutile et dangereux »

Pour Raymond Bolduc, la peine imposée s'explique parce que Trevor Stacey a commis un « geste inutile et dangereux », que ce n'était pas sa première infraction et parce que le joueur de Baie-Comeau n'a pas subi de blessure. 

La décision a été prise à la suite de l'écoute de vidéo de l'incident, et de lecture du rapport officiel. Le directeur du département de la sécurité des joueurs a également discuté avec les joueurs et les organisations impliquées. Le comité consultation en matière de sanctions disciplinaires a aussi été impliqué dans le processus. 

Celui qu'on surnomme « Tomahawk » n'en était pas à sa première offense. En janvier, il avait été suspendu pour huit rencontres en raison d'un geste similaire à l'endroit de Kristian Afanasyev des Voltigueurs de Drummondville, qui avait souffert d'une commotion cérébrale.

Trevor Stacey, originaire de Kahnawake, cumule 202 minutes de punition en 70 matchs dans le circuit Courteau, mais n'a toujours pas enregistré de point à sa troisième saison dans la ligue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine