Retour

Pierre Hébert : 20 000 personnes ont eu le goût du risque

Plus de 20 000 billets ont trouvé preneur pour l'humoriste mystère qui se cachait derrière l'opération « Le goût du risque ». Pendant 48 heures, les gens étaient invités à acheter un billet à prix réduit pour un humoriste dont ils ignoraient le nom. 

En quelques heures, de nombreux spectacles affichaient complet. Plusieurs supplémentaires ont été ajoutées. Au total, 30 représentations seront offertes à guichets fermés dans la province. Pour éviter les possibilités de fuite, seulement neuf salles ont été impliquées dans la prévente. « J'avais envie de voir si les gens étaient prêts à faire un choix audacieux et à sauter dans le vide. Jamais je n'aurais cru qu'autant de personnes embarqueraient dans cette belle folie! Très franchement, on s'attendait à vendre quelques centaines de billets. », s'est étonné Pierre Hébert.

L'humoriste travaille sur le projet dans le plus grand secret depuis plus d'un an déjà. « Un matin, je me suis réveillé avec la peur de devenir le spectateur de ma propre vie en m'installant dans le confort. Puis, j'ai réalisé que les moments qui m'avaient procuré des doses intenses de bonheur étaient ceux où j'avais pris les plus grands risques. », explique-t-il.

Pour ce deuxième spectacle solo, Pierre Hébert comptera sur la collaboration de François Avard comme script-éditeur. La mise en scène a été confiée à Charles Dauphinais et les auteurs Pascal Mailloux, Julien Tapp et Martin Vachon donneront un coup de main aux textes.  

La première du spectacle est prévu le 8 février 2017 à Montréal. Pierre Hébert s'arrêtera à Sherbrooke, au Centre culturel de l'Université de Sherbrooke, le 27 octobre 2017. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine