Retour

Pierre Karl Péladeau veut défendre les ex-employés de Viandes Laroche

De passage à Asbestos, le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, a promis d'être la voix des ex-travailleurs de Viandes Laroche.

Ils étaient plus d'une dizaine à avoir accepté d'aller à sa rencontre, dans un restaurant. Parmi les sujets de discussions autour de la table : le fonds de 50 millions de dollars de la Table de diversification économique de la MRC des Sources, l'attitude du ministre de l'Agriculture, Pierre Paradis, ainsi que le récent investissement de Québec chez Bombardier, d'un montant de 1,3 milliard de dollars.

De son côté, la députée de Richmond, Karine Vallières, a défendu le travail accompli jusqu'à maintenant par son gouvernement dans le dossier.

L'entreprise Viandes Laroche a fermé ses portes il y a près de trois semaines. Une centaine de travailleurs ont perdu leur emploi. Le propriétaire de Viandes Laroche, Claude Laroche, s'est placé depuis à l'abri de ses créanciers.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine