Retour

Plainte déposée au SPS après une présumée tentative d'enlèvement au parc Belvédère

Le Service de police de Sherbrooke ouvre une enquête à la suite d'une présumée tentative d'enlèvement qui aurait eu lieu au parc Belvédère la semaine dernière.

Une mère de famille, qui était dans ce parc, a remarqué qu'un homme aurait essayé de partir avec un enfant qui n'était pas le sien.

« Tout d'un coup, je l'ai vu arriver. Il lui a pris la main. Il avançait et je voyais le petit garçon qui se faisait traîner par l'adulte. Il regardait par en arrière », raconte Vicky Letarte.

Elle décide alors d'intervenir.

« Je l'ai arrêté. Je me suis mise en avant de lui. Il n'avait pas l'air de vouloir arrêter, mais il n'a pas eu le choix », a-t-elle poursuivi. L'homme en question soutient qu'il est le grand-père de l'enfant.

La réponse ne la satisfait pas. « J'ai dit : "C'est correct, mais j'aimerais que ce soit l'enfant qui me réponde" ».

Comme le petit garçon lui fait signe que non, elle prend sa main. Le suspect, lui, quitte rapidement les lieux.

La mère de famille a donné sa déposition à la police jeudi en début d'après-midi.

Début d'enquête

« Les allégations dont on a pris connaissance ce matin sont très sérieuses à notre avis. On trouve important de rencontrer la dame et de lancer un début d'enquête à savoir si c'est bien ça qui est arrivé », souligne le porte-parole du SPS, Samuel Ducharme.

« Est-ce que c'était bien un prédateur sexuel qui aurait pu tenter d'enlever l'enfant ou s'il pourrait y avoir d'autres explications, entre autres, un homme qui a des problèmes de santé mentale ou des problèmes cognitifs? »

Les citoyens qui auraient des informations à donner relativement à cette affaire peuvent contacter le SPS. Les policiers fouilleront également dans leur base de données.

Le suspect serait un homme d'environ 1,90 mètre. Il aurait les cheveux gris et le crâne dégarni. Au moment des faits, il portait un short beige et une chemise à manches courtes bleue.

Plus d'articles

Commentaires