Retour

Pluie et redoux : pas d'inquiétude au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt

La pluie des derniers jours a fait fondre presque toute la neige àbien des endroits en Estrie dont à l'anneau de compétition du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt. À huit jours de l'événement, les organisateurs ne sont pas inquiets outre mesure de la situation.

Selon eux, tout est en place pour parer au manque de neige. « Nous sommes à huit jours de l'événement. On sait qu'on est capable de produire vraiment beaucoup de neige et de glace en une seule nuit. Ce n'est pas inquiétant », indique la directrice générale du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, Marie-Pierre Lemay.

Depuis cinq ans, la température a régulièrement compliqué la vie des organisateurs de la compétition de motoneiges. De l'enneigement artificiel, entre autres, est utilisé pour prévenir les soubresauts de dame nature. Par contre, le recours à de la neige artificielle a pour conséquence de rendre la consistance de la piste différente. Les pilotes doivent donc adapter leur conduite. « C'est pour ça qu'il y a des pratiques. Cette année, elles seront vendredi avant-midi. Les pilotes pourront donc s'ajuster », soutient Mme Lemay.

Un bénévole de longue date de l'événement, Wayne Wilkins, ne se souvient pas d'avoir vu pareille situation souvent. « Je pense, depuis toutes les années, avoir vu ça une fois. La semaine avant, il n'y avait pas grand-chose puis quelques jours avant, il est tombé de la neige et nous avons été corrects. »

Heureusement pour le Grand prix, les températures seront à la baisse au cours des prochains jours ce qui devrait permettre la production de neige. 

L'événement marquera le retour de Jacques Villeneuve oncle sur la piste du Grand Prix de Valcourt. L'irréductible pilote, qui a connu des problèmes de santé, prendra part aux compétitions qui se dérouleront les 12, 13 et 14 février 2016.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine