Plus de 3,4 millions de dollars seront investis par Québec dans 15 projets différents de l'Estrie au cours des prochains mois dans le cadre du nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions.

Pour cette première vague d'investissements, l'accent a été mis sur l'attraction de la main-d'oeuvre, explique le ministre responsable de l'Estrie et député de Sherbrooke, Luc Fortin.

« C'est un outil dont on a doté les régions du Québec pour qu'elles puissent soutenir des initiatives locales décidées par les décideurs locaux. Ce sont donc des projets de l'Estrie pour l'Estrie », a insisté Luc Fortin vendredi.

« Pour nous, l'ensemble des élus, on trouvait très préoccupant la situation de la main-d'oeuvre. On s'y attarde, on met énormément d'argent à l'intérieur des projets », explique quant à lui Hugues Grimard, président du comité de sélection des projets et président de la Table des MRC de l'Estrie.

Un des projets en lien avec l'attractivité et le développement de la main-d'oeuvre en Estrie est la création d'une équipe tactique en innovation.

« Ça va servir à aider les entreprises estriennes à démarrer de projets de recherche en innovation partenariale. Ce sont les balbutiements. On s'en doute, une subvention de 134 000 $, ça ne crée pas un groupe de 20 personnes. C'est un petit groupe, mais on pense que pour aider les entreprises estriennes, ça va être suffisant pour amorcer le processus », souligne Serge Beaudoin, directeur du groupe Partenariat d'affaires de l'Université de Sherbrooke.

Plusieurs projets touchent également au récréotourisme : environ 140 000 $ seront notamment investis dans le développement de la forêt Hereford et 34 000 $ serviront à développer l'offre de ski de fond à Richmond et Melbourne. Plus de 400 000 $ seront également investis à l'Astrolab du parc national du Mont-Mégantic.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards