Retour

Plus de 3200 personnes déclarées inaptes en Mauricie et au Centre-du-Québec

Plus de 3200 personnes adultes et mineures sont sous la protection de l'État ou d'un proche dans la région, a révélé le curateur public du Québec, Normand Jutras, dans le cadre de sa tournée.

Normand Jutras s’est rendu à Trois-Rivières mercredi pour pour mieux faire connaître son rôle et la mission de l’institution.

Les personnes sont inaptes en raison d’une déficience intellectuelle, d'un problème de santé mentale, d’une maladie dégénérative, d’un traumatisme crânien ou d’un AVC sévère.

En Mauricie et dans le Centre-du-Québec, dans près de la moitié des cas, ces personnes sont atteintes de déficience intellectuelle.

Mandat de protection

Il est possible de préparer un mandat de protection, ce qui permet à chaque personne de choisir qui s’occupera d’elle en cas d’inaptitude.

« Si vous ne le faites pas, c’est lors d'une assemblée de parents et d’amis que cela va se décider et peut-être que la décision qu’ils vont prendre ne sera pas celle que vous auriez voulu », explique le curateur public, Normand Jutras.

Dans la région, plus de 1000 personnes ont préparé un mandat de protection, qui a été homologué.

Au Québec, le curateur veille sur 43 000 adultes et jeunes québécois qui bénéficient de mesures de protections, dont près de 13 500 personnes sous régime public.

Plus d'articles

Commentaires