Retour

Plusieurs travaux en zone scolaire ne seront pas terminés pour la rentrée à Sherbrooke

La rentrée scolaire aura lieu jeudi dans les écoles de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS). Au total, 24 000 élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire seront de retour en classe. La Ville de Sherbrooke a avisé la CSRS que des chantiers routiers, aux abords d'écoles et de corridors scolaires, ne seront pas terminés à temps.

Un texte de Geneviève Proulx

Le directeur général de la CSRS, André Lamarche, affirme que les zones à risque ont été identifiées. « On a reçu des inquiétudes. Cependant, on travaille en excellente collaboration avec la Ville de Sherbrooke et le Service d'ingénierie. On se parle et on regarde ensemble ce qui pourrait être affecté. À certains endroits, on a pris des mesures particulières. »

Par exemple, près de la nouvelle école des Aventuriers, dans le secteur Saint-Élie, des agents de sécurité ont été embauchés pour assurer une bonne circulation. « Nous essayerons de limiter et même d'interrompre complètement la machinerie lors des heures d'affluence. Nous avons aussi plus de signaleurs routiers dans les chantiers. Ils seront plusieurs pour accompagner aux déplacements et sécuriser les mouvements des élèves. Ce sont des mesures que l'on transmet d'année en année. Ce sont des gens qui ont plus de dix années d'expérience en rentrée scolaire », soutient le directeur par intérim du Service des infrastructures urbaines et environnement à la Ville de Sherbrooke, Jocelyn Grenier.

« Ça va être chaotique un peu. C'est certain que ça va créer des difficultés dans la circulation. C'est un peu décevant. C'est sûr que c'est court l'été. Je ne sais pas si la planification n'aura pas pu être faite autrement. Je ne veux pas jeter la pierre à personne. On se pose la question », se demande la directrice par intérim du Séminaire de Sherbrooke, Claire Beaudoin.

La Ville de Sherbrooke soutient que la plupart des travaux routiers dans les corridors scolaires seront terminés début septembre.

Plus d'articles

Commentaires