Retour

Possession de chiens : les règles se resserrent à Drummondville

Face aux plaintes récurrentes liées aux chiens laissés en liberté, la Ville de Drummondville a décidé de montrer les crocs lundi avec une hausse des amendes prévues pour les propriétaires de chien qui laissent leur animal errer autour de leur propriété.

Si les maîtres n'ont pas d'enclos ou un terrain clôturé, les chiens devront obligatoirement être retenus par une laisse, a statué le conseil municipal.

« Ce qu'on a amené hier, c'est qu'on oblige les propriétaires de chiens à garder leur chien sur leur terrain », a mentionné le conseiller municipal Pierre Levasseur.

Autrefois établie à 50 $, l'amende prévue pour avoir enfreint ce réglement est passée mardi à un montant qui peut osciller entre 200 $ et 500 $.

« C'est un montant qui datait de plusieurs années et qui n'était plus nécessairement à la page », explique M. Levasseur.

Une décision légitime

Selon plusieurs membres de l'Association des propriétaires de chiens de Drummondville, la décision des élus est légitime.

« Je suis complètement d'accord! Quand on a un chien, on doit être responsable des actes de notre chien. Quand il n'est pas attaché, on ne sait pas ce qui peut arriver. Mon chien, c'est le plus gentil du monde, mais ça pourrait arriver qu'il survienne quelque chose, qu'il se fasse maltraiter ou qu'il saute sur quelqu'un. Le tenir en laisse, c'est la seule façon que j'ai de le protéger et de me protéger », lance d'emblée Marie-Pierre Fontaine, une résidente de Drummondville.

« Ceux qui sont récalcritrants, je crois qu'il est temps qu'ils paient un peu plus cher pour les maîtres responsables », insiste Fanny Baron-Martin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine