Retour

Postes Canada : des tarifs qui provoquent une « concurrence déloyale »

La tarification postale de Postes Canada entraîne une concurrence déloyale selon la Chambre de commerce de Sherbrooke.

Cette grille tarifaire incite les consommateurs à acheter à l'étranger en raison des tarifs pratiqués dans ces pays, qui sont beaucoup plus avantageux, affirme la Chambre.

« Ce sont de vieilles règles datant d'avant le web. Avec les ventes en ligne, ce genre de tarification doit arrêter, s'indigne Claude Denis, un des administrateurs. C'est impossible pour un commerçant canadien d'être compétitif. »

La Chine au premier plan

M. Denis estime que pour un produit vendu 13 $ chez un commerçant de Sherbrooke, un acheteur québécois paiera 11 $ de frais de transport en plus des taxes. Pour le même produit acheté en Chine, les frais ne seront que de 0,99 $ et il ne sera pas taxable.

« À la fin, on est beaucoup plus cher que le Chinois, même si on vend le même prix », explique-t-il.

Une différence de prix existe même à l'intérieur du Canada. Le prix d'envoi d'un colis n'est pas le même, par exemple, si on vit à Toronto ou à Sherbrooke.

« Postes Canada, c'est un outil qui appartient aux Canadiens. Devant la Société canadienne des postes, les Canadiens devraient être tous égaux », conclut Claude Denis.

La Chambre de commerce de Sherbrooke a fait part de ses recommandations mardi à la Commission d'examen de Postes Canada. La Commission d'examen, un groupe de travail indépendant, examine les services de la société d'État pour déterminer son avenir. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine