Retour

Poursuite contre le CP : Lac-Mégantic prendra une décision après les Fêtes

Les élus de Lac-Mégantic décideront en janvier s'ils poursuivront à leur tour le Canadien Pacifique. Le maire Jean-Guy Cloutier dit vouloir respecter la décision du conseil précédent de confier à une firme d'avocats le soin de voir si la Ville ira de l'avant ou non dans ce dossier. 

Québec a confirmé qu'elle réclamait 409 millions de dollars à la compagnie de chemin de fer pour les dépenses engagées à la suite de la tragédie ferroviaire du 6 juillet 2013.

L'ampleur de la poursuite du gouvernement donne matière à réflexion pour les élus, surtout que ces 409 millions ont été dépensés à Lac-Mégantic en décontamination, en expropriations, en constructions et en soins de santé.

« On n'a pas le rapport de notre avocat pour l'instant, explique le maire Cloutier. Il attendait de voir si le gouvernement provincial ferait une réclamation et de voir l'ampleur de cette réclamation et voir le dossier pour nous dire si nous aussi on pouvait poursuivre le CP. Si on peut, on regardera, si on ne peut pas, on n'ira pas dépenser des milliers de dollars pour le principe. »

Réparation des rails

Par ailleurs, les citoyens de Lac-Mégantic ont appris que le président de la Central Maine Québec Railway, John Giles, va faire réparer le ponceau faisant craindre un effondrement et un déversement dans le lac.

Cette décision réjouit les citoyens, mais ils demeurent tout de même inquiets.

Les citoyens réclament toujours une voie de contournement. Ils ont écrit au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, au ministre des Transports, Marc Garneau, et au député Denis Paradis. Ce dernier est engagé dans le dossier de la sécurité ferroviaire dans sa circonscription de Brome-Missisquoi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine