Retour

Problèmes financiers importants à la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue

Les problèmes de financement de la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue s'amplifient. L'organisme communautaire montre un déficit important de 200 000 $. On songe à réduire le nombre de ses travailleurs de rue pour faire face aux obligations financières.

La Coalition ne peut plus miser sur l'aide financière du Forum Jeunesse. Le ministère de la Sécurité civile n'a pas renouvelé sa subvention, pas plus que Condition féminine Canada et le Cirque du Soleil. 

« Ça nous inquiète depuis un certain temps avec toutes les coupes. C'est quelque chose d'alarmant », soutient l'un des administrateurs, Gervais Morier. 

« C'est inquiétant de voir qu'on ne met pas la priorité à s'occuper de gens qui en ont tellement besoin », ajoute la directrice générale de la Coalition, Chantal Fortier.

Réduction de personnel envisagé

L'organisme devra peut-être se résigner à réduire le nombre de ses travailleurs de rue, qui est présentement de neuf.

« Effectivement qu'on peut le craindre parce que 75 % de notre budget, ce sont des salaires », dit Mme Fortier.

Pourtant, les besoins sont grandissants. « Il y a énormément de problèmes de santé mentale à Sherbrooke. Il y a beaucoup de gens qu'on voit dans la rue. Il y a beaucoup de prévention à faire aussi pour éviter que les situations deviennent de plus en plus difficiles pour les gens », soutient la travailleuse de rue, Andrée-Ann Collin. 

Le conseil d'administration ne baisse toutefois pas les bras. Il espère un miracle, un réveil de la conscience populaire. « On parle toujours des coupes du gouvernement, mais je pense aussi que les gens doivent s'impliquer et donner beaucoup. C'est un cri du coeur que la Coalition fait pour pouvoir survivre et continuer à s'occuper des démunis », ajoute Gervais Morier.

Les ennuis ne s'arrêtent pas là pour la Coalition. Les gicleurs du local de la rue Wellington Sud ont causé des dommages importants au plafond, au mobilier et aux ordinateurs.

Pour se relever des difficultés financières actuelles, un cocktail de financement aura lieu le 31 mai. L'an dernier, cette activité de financement avait permis de recueillir 85 000 $.

Plus d'articles

Commentaires