Retour

Procès de Bertrand Charest : Sara-Maude Boucher heureuse du verdict

L'ancienne skieuse olympienne Sara-Maude Boucher se réjouit du verdict de culpabilité de l'ex-entraîneur Bertrand Charest, qui a été reconnu coupable de 37 des 57 chefs d'accusation qui pesaient contre lui jeudi.

« Je suis contente, absolument, a déclaré la Sherbrookoise en entrevue à Écoutez l'Estrie. Et j'encouragerais les filles qui vivent ces situations-là et qui hésitent à ne pas attendre, parce que plus on attend, plus les cicatrices vont être profondes. Ça permet aussi de se rappeler de plus de détails, même si je comprends que ce n'est pas évident, lorsqu'on a le courage de le faire, on doit réaliser qu'on se sent beaucoup mieux après. »

Bertrand Charest, 52 ans, avait été arrêté il y a deux ans et demi à la suite de plaintes déposées par d’anciennes skieuses de haut niveau âgées de 12 à 19 ans à l'époque des faits, dans les années 1990. Si elle n'a pas été elle-même victime de Bertrand Charest, Sara-Maude Boucher soutient que les agissements de ce dernier avait des répercussions sur toute l'équipe.

« C'est rien comparé à ce que les filles ont vécu », prévient-elle toutefois.

« Le ski alpin, un peu comme plusieurs autres sports, c'est un sport individuel qui se pratique en équipe. On voyage ensemble, on vit ensemble, mais quand on arrive sur la ligne de départ, nous sommes toutes l'une contre l'autre. Si en plus de ça on a un entraîneur qui crée des tensions inutiles entre les filles, parce que c'est ce que ça causait souvent, qu'on est obligées de se faire des secrets et que des choses se passent dans le dos de tout le monde, ça a un impact dans le développement de notre carrière. »

Un personnage déstabilisant

L'aversion de Sara-Maude Boucher et de ses parents envers Bertrand Charest s'est installée dès leurs premières rencontres et a grandement contribué à maintenir l'athlète éloignée de celui qui pourrait écoper de 14 ans de prison.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine