Retour

Procès de Tom Harding : le Tribunal veut comprendre pourquoi c'est si long

Les parties impliquées dans le dossier des accusations liées au déraillement du train de Lac-Mégantic ont été convoquées au tribunal jeudi matin.

Le juge Gaétan Dumas souhaite comprendre pourquoi les procédures sont si longues. Il leur a également demandé de coordonner leurs efforts afin de faire avancer les choses plus rapidement.

Mardi, on apprenait que le conducteur du train, Tom Harding, déposerait, en janvier prochain, une requête en arrêt des procédures. Ce dernier invoquera l'arrêt Jordan pour mettre fin aux procédures judiciaires en raison de délais déraisonnables.

Jeudi matin, Tom Harding était représenté par Me Charles Shearson. Il a expliqué au juge que cette requête ne visait pas à attaquer le système de justice lui-même, mais plutôt qu'avec les délais encourus, son client subissait des préjudices importants.

De son côté, le ministère public a rappelé qu'en mai 2015, lorsque Me Walsh (l'autre avocat de Tom Harding) avait émis l'idée de déposer une requête pour procès séparé, le juge Bureau lui avait conseillé de le faire avant mars 2016. Dans les faits, ce n'est que le 24 novembre que cette requête a été déposée.

La défense a souligné qu'elle aurait bien aimé déposer cette requête auparavant, mais qu'elle devait connaître la théorie de la Couronne ce qui a été fait en juillet dernier.

Abandon de la requête en arrêt de procédures?

Les avocats de Tom Harding se disent prêts à laisser tomber leur requête en arrêt de procédure pour délais déraisonnable si le procès se tient en mai 2017 plutôt qu'en septembre. Aussi, la requête en procès, qui sera entendue le 26 janvier prochain, devra être acceptée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine