Retour

Projet de loi sur la légalisation du cannabis : Elixir répond à vos questions

Entre autres, des professeurs d'université en criminologie et psychoéducation ainsi que le fondateur de Santé Cannabis prendront part à l'activité.

Selon la directrice de l'organisme, Julie-Soleil Messon, de nombreuses personnes ont des questions par rapport à ce projet de loi. « Les mères et les grands-mères s'interrogent beaucoup. Pour nous, on se pose aussi beaucoup de questions à Elixir sur la légalisation de la marijuana. [...] Il va falloir travailler beaucoup sur le terrain. Les gens se questionnent sur la conduite automobile, est-ce que ça va vraiment protéger les jeunes? Qu'est-ce qu'il va arriver avec le crime organisé? À quel âge qu'on va pouvoir commencer? Qu'est-ce qui sera légalisé? On a beaucoup de questions. »

Qui est Elixir?

« Elixir est un organisme qui dessert toute la région de l'Estrie. Nous avons un milieu de vie situé sur le boul. de Portland, près de la rue Québec, où nous recevons les femmes qui viennent nous voir, qui viennent participer à nos activités qui traitent surtout sur la prévention des dépendances », explique la directrice de l'organisme, Julie-Soleil Meeson. Elixir n'est pas dans le traitement des femmes, mais plutôt dans la prévention de la dépendance. « On n'est pas dans la thérapie, mais on va offrir des activités pour réfléchir, pour faire des choix plus responsables et plus sécuritaires face à la consommation », explique Mme Messon.

L'activité en lien avec le projet de légalisation de la marijuana aura lieu le 16 novembre à la Salle du Parvis, située rue Conseil à Sherbrooke. « C'est une opportunité d'investir dans la prévention encore plus. Plusieurs programmes de subvention ont été coupés par manque de financement. Pour nous, c'est important la prévention. Pour chaque dollar investi, les contribuables en économisent 15 », rappelle la directrice.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?