Retour

Qualité des soins dénoncée dans des CHSLD de Victoriaville

Des préposés aux bénéficiaires des CHSLD du Roseau et du Chêne de Victoriaville dénoncent le manque criant de personnel et le sort réservé aux personnes âgées dont ils ont la responsabilité.

Les syndiqués soutiennent ne plus être en mesure de s'occuper convenablement des résidents, faute de ressources. Lors d'une manifestation, vendredi matin, ils étaient d'ailleurs accompagnés de Viateur Côté, dont la mère est hébergée à Victoriaville. Ce dernier soutient que la situation a un réel impact sur la qualité des soins au quotidien.

« Ma mère a été agressée l'année passée et depuis ce temps-là elle est nerveuse. On arrive au département pour chercher quelqu'un, il n'y a pas de personnel », déplore M. Côté.

Congé de maladie

Selon la Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la CSN, le taux élevé d'employés en congé de maladie est le grand responsable de cette pénurie de personnel.

Le syndicat exhorte le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec à déployer les ressources nécessaires pour mettre fin au problème qu'il qualifie de très préoccupant.

« Tu manges dans ton lit avec une culotte pleine. Ce n'est pas humain, ça n'a pas de bon sens. Il faut que les mesures soient prises immédiatement. On a proposé des solutions », indique le vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux, Claude Audy.

De leur côté, les autorités de la santé disent tout mettre en oeuvre pour s'assurer du bien-être des résidents. Une porte-parole indique qu'un plan d'action et des efforts de recrutement de préposés aux bénéficiaires auprès des institutions d'enseignement demeurent une priorité.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine