Retour

Québec accentue la pression pour faire libérer Raif Badawi

La députée et chef du Bloc québécois, Martine Ouellet, a déposé mercredi une motion afin que l'Assemblée nationale demande au gouvernement canadien de continuer à faire pression sur les autorités d'Arabie saoudite pour obtenir la libération de Raif Badawi et ainsi lui permettre de retrouver sa famille.

La motion a été adoptée unanimement.

Récemment, on apprenait que le blogueur saoudien figurerait sur la liste de pardon de l'Arabie saoudite. « C'est le moment pour Justin Trudeau de passer de la parole aux actes et de donner la citoyenneté canadienne à M. Badaw », a dit Mme Ouellet.

Cette dernière a rappelé que le Gouvernement du Québec a fait tout ce qui était en son pouvoir pour aider Raif Badawi : en juin 2015, un certificat de sélection du Québec pour motif humanitaire a été émis au nom du blogueur emprisonné depuis 2012.

Son épouse, Ensaf Haidar, et ses trois enfants habitent à Sherbrooke.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine