Le blogueur Raif Badawi a de nouveau été récompensé pour la lutte qu'il mène pour les droits et libertés. On vient de lui décerner le prix Daniel Pearl, a indiqué le club de la presse de Los Angeles lundi.

Depuis 2002, le prix est remis chaque année pour souligner le courage et l’intégrité dans le domaine du journalisme.

Le blogueur saoudien est emprisonné dans son pays d’origine depuis six ans. Le prix sera remis à son épouse Ensaf Haidar et à ses trois enfants.

Raif Badawi a été condamné en 2012 à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet et 290 000 $ d'amende. Il a reçu 50 de ces coups de fouet, mais la sentence a depuis été suspendue en raison de son état de santé.

L’an dernier, le prix Daniel Pearl avait été remis à la correspondante internationale du Washington Post, Souad Mekhennet, première femme musulmane à le recevoir.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »