Retour

Ras-le-bol au sein des organismes communautaires du Centre-du-Québec

Le ras-le-bol est généralisé au sein des organismes communautaires du Centre-du-Québec. C'est le message envoyé au gouvernement libéral mercredi lors d'un point de presse tenu à Victoriaville. Ceux-ci réclament un réinvestissement majeur dans le domaine communautaire.

Ce financement supplémentaire vise à fournir des services adéquats aux personnes fréquentant leurs ressources. Cette sortie  était planifiée en prévision de la campagne « Engagez-vous pour le communautaire » qui se tiendra partout au Québec les 7, 8 et 9 novembre prochains.

À Victoriaville, l'organisme Sécurité alimentaire reçoit 65 % de son budget de la municipalité. Selon sa coordonnatrice, Isabelle Voyer, le gouvernement provincial devrait faire un plus grand effort.

« La ville de Victoriaville en subventionne une partie, donc la partie du gouvernement du Québec, sa responsabilité envers les citoyens, n'est que de 25-30 % », explique-t-elle.

Les organismes du Centre-du-Québec joignent donc leur voix aux 4000 groupes d'action communautaire autonomes de la province qui réclament 475 M$ supplémentaires dans le secteur.

Le 9 novembre, plusieurs organismes de la région prendront part à un rassemblement à Sherbrooke.

Plus d'articles