Retour

Récidive des infections C. difficile : un traitement trouvé à Sherbrooke

Des chercheurs du Centre de recherche du CHUS ont trouvé une façon de prévenir les récidives des infections à Clostridium difficile (ICD).

L'équipe du Dr Alex Carignan a découvert que lorsque la vancomycine orale (un antibiotique utilisé pour traiter la C. difficile) est administrée en même temps qu'un antibiotique non destiné à traiter la C. difficile, elle est efficace pour prévenir la récurrence de cette infection.

Les patients qui ont déjà été infectés par cette infection ont plus de risque de l'être à nouveau. Les récidives sont d'ailleurs l'un des problèmes les plus importants chez les patients atteints par la C. difficile.

Au total, 551 patients, ayant été diagnostiqués avec une ICD, ont été évalués entre 2013 et 2011 au CHUS-Hôpital Fleurimont et à l'Hôpital Maisonneuve-Rosement. Ceux-ci devaient prendre un autre antibiotique dans les 90 jours suivant leur diagnostic. Le tiers des patients étudiés a eu une récidive de l'infection. Ces rechutes étaient plus fréquentes chez les patients âgés et chez les patients ayant déjà fait des rechutes dans le passé.

Pour Dr Carignan, cette pratique est déjà adoptée dans de nombreux hôpitaux même si les données étaient, à ce jour, inexistantes. Elle est peu coûteuse pour les hôpitaux et amène peu d'effets secondaires.

L’équipe de recherche du Dr Carignan a d’ailleurs publié un article sur le sujet dans le réputé American journal of Gastroenterology.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine