Retour

Record paralympique pour Lakatos et résultat décevant pour Maranda

Le Québécois Brent Lakatos a facilement remporté sa demi-finale au 100 m (T53) vendredi matin. Il sera le seul Canadien en finale, puisque Jean-Philippe Maranda n'est pas parvenu à se qualifier.

Lakatos a devancé son plus proche rival par près d'une demi-seconde dans une course qu'il a dominée du début à la fin. Le temps de 14,43 s du Montréalais constitue aussi un record paralympique.

Avant que Lakatos ne réussisse ce chrono, le record avait déjà été battu deux fois lors des demi-finales. Le Brésilien Ariosvaldo Fernandes Silva (14,69 s) et le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo (14,56 s) ont tour à tour détenu la marque pendant quelques minutes. 

« J'ai pu relaxer en deuxième moitié [de course], a expliqué le para-athlète en entrevue. J'ai hâte à ce soir. Ça va être une finale très forte et très vite. »

Lakatos, déjà détenteur du record mondial depuis 2014 et champion mondial en titre, sera le favori de la finale, prévue à 18 h 22 vendredi.

Maranda dernier de sa vague

Jean-Philippe Maranda ne rejoindra pas son compatriote en finale. L'haltérophile devenu para-athlète a terminé au 6e et dernier rang de la première vague de qualifications avec un temps de 16,02 s.

Maranda en était à sa première compétition aux Jeux paralympiques. « J'ai eu un super bon départ, mais j'étais très stressé. Là, la glace est cassée », a-t-il indiqué.

Il pourra se reprendre aux 800, 400 et, possiblement, 4 x 100 m. Il s'est fixé comme objectif de terminer le 400 m en moins de 50 secondes. 

T53 : usage normal des bras, mais paralysie complète ou partielle du tronc et des jambes

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine