Retour

Refus d'un dézonage pour Soucy international de Drummondville 

La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) refuse de dézoner l'ensemble des terrains nécessaires à l'expansion de l'entreprise Soucy international de Drummondville, un projet de 180 millions de dollars qui prévoit la création de 275 emplois.

Soucy international souhaitait faire dézoner 32,4 hectares de terres agricoles pour la réalisation de son projet. Dans sa décision rendue lundi, la CPTAQ lui en a accordé 24,13.

Selon l'Union des producteurs agricoles, opposée à ce dézonage, ce dossier a été géré de manière inappropriée par la Ville de Drummondville, qui n'a pas réussi à empêcher le début des travaux sur une partie des terrains.

La CPTAQ ordonne d'ailleurs à l'entreprise Soucy international de remettre en état les sections du terrain touchées par sa décision d'ici six mois.

La Ville de Drummondville et Soucy international n'ont pas encore réagi à la décision de la CPTAQ.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine