Retour

Résidences privées pour aînés : l'Association des locataires de Sherbrooke demande des audiences publiques

L'Association des locataires de Sherbrooke demande à Québec de tenir des audiences publiques sur la gestion des résidences privées qui accueillent des aînés.

L'organisme formule cette demande à la suite de l'annonce de la fermeture fin février de la résidence Bellevue à Sherbrooke. Dans ce cas précis, l'Association estime que le propriétaire de l'endroit a contrevenu à la loi en donnant un préavis de trois semaines au lieu de six mois.

« Il n'y a pas longtemps on soulevait le problème des repas. Il y a aussi des problèmes d'abus d'autorité dans certaines résidences. De plus en plus, certains établissements ne sont pas accessibles aux gens à faibles revenus », déplore Normand Couture, coordonnateur de l'Association.

Une personne sur les 41 résidents n'aurait pas trouvé de nouveau logis.

« Je n'ai pas beaucoup d'endroits où aller. Je suis très limité. L'endroit que j'ai visité ce matin, la réponse a été non », a indiqué Michel Mc Nicoll, qui demande de l'aide du public.

Plus d'articles