Retour

« Reste à l'école » : un programme de la CSRS pour contrer le décrochage scolaire

L'été est une période critique pour les jeunes songeant à décrocher et pour contrer le problème, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) lance un programme pour inciter les adolescents à rester sur les bancs d'école.

Plusieurs jeunes découvrent le plaisir de l'indépendance financière après l'année scolaire lorsqu'ils décrochent un premier emploi estival. Ce nouveau style de vie peut sembler très attrayant, trop même pour avoir le goût de retourner en classe.

Pour une huitième année consécutive, la CSRS profite de la rentrée scolaire pour lancer la campagne « Reste à l'école » visant principalement les jeunes de la 3e à la 5e secondaire. La campagne sera déployée particulièrement dans les médias sociaux.

Près des deux tiers des décrocheurs sont des garçons. Serge Audet, directeur du développement pour la Fondation pour les élèves de la CSRS, leur rappelle de ne pas hésiter à consulter avant de faire le grand pas.

« Parles-en. Et si tu décides de ne pas y retourner, fais-le d'une bonne façon. Parles-en à des adultes, parle avec des gens qui vont t'accompagner dans ta décision. C'est ton choix, ta décision, mais parles-en pour bien réussir ton décrochage, la suite après tes études. »

Cette initiative est combinée au travail des intervenants qui ciblent tout au long de l'année scolaire les jeunes décrocheurs potentiels. Des infolettres sont notamment envoyées aux parents pour les prévenir que leur enfant est à risque de décrocher.

Selon la CSRS, 87 % des élèves pris en charge restent sur les bancs d'école.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine