Retour

Revitalisation du centre-ville de Sherbrooke : des actions posées cet été

Une rencontre du comité consultatif sur le développement du centre-ville s'est tenue à huis clos jeudi soir. Sans vouloir dévoiler la teneur des discussions qui ont eu lieu, la conseillère Chantal L'Espérance assure que, dès cet été, des actions pour aider à la revitalisation du secteur seront posées.

« Oui, il faut un projet majeur pour être, en quelque sorte, la bougie d'allumage de ce secteur qui est très dévitalisé. Par contre, il y a plein d'autres petits projets qui peuvent naître. Il y a beaucoup d'espaces vacants au centre-ville. Avec l'arrivée du pont des Grandes-Fourches, qui sera déplacé, ça va aussi changer la donne », dit-elle.

Une douzaine de membres font partie du comité consultatif : des élus, des gens d'affaires, des résidents, des représentants de la Ville. Il est piloté par la conseillère municipale Chantal L'Espérance, qui est également présidente du comité de revitalisation du centre-ville.

Avant d'aller plus loin dans le développement du projet Well inc., le comité a voulu faire quelques consultations. « C'est important que les gens de la base, qui sont impliqués tous les jours dans ce centre-ville, puissent nous influencer pour qu'on soit capable d'alimenter nos réflexions », croit Mme L'Espérance.

« On aurait pu se retrouver avec une table de 80, mais si on veut être efficace, il faut choisir des gens. On croit maintenant qu'on a une représentation qui va nous mener vers une réflexion élargie de ce qui se passe au centre-ville. On n'oubliera rien. On a des représentants des milieux communautaire, des affaires, de l'environnement, social et culturel. Il y a des représentants de tous ces milieux et ça donnera des réflexions intéressantes pour la suite des choses. »

La prochaine étape est l'appel de propositions pour un projet majeur dans la zone prioritaire. « On va essayer de déposer ça avant les vacances du conseil municipal de juillet. Lorsqu'on aura décidé du projet, on va l'articuler dans le plan directeur de l'ensemble du périmètre de la rue Wellington Nord, ce qui est plus élargi que la zone prioritaire. Puis, nous irons en consultations. J'aimerais bien que ce soit à l'automne. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine