Retour

Revitalisation du centre-ville : Magog doit retourner en appel d'offres

Des soumissions aux coûts trop élevés forcent les élus de Magog « à retourner à la table de travail » avant d'aller de l'avant avec le plan de revitalisation du centre-ville.

Après avoir dévoilé le projet aux commerçants et aux citoyens de la municipalité en mai, les élus magogois ont lancé l'appel d'offres pour le réaliser en juin. Or, seulement trois offres ont été faites et la proposition du plus bas soumissionnaire était de six millions de dollars au-delà des prévisions, a déploré la mairesse Vicki-May Hamm.

« Un tel dépassement de coûts peut être le résultat d’une combinaison de plusieurs facteurs que nous ne sommes pas en mesure de préciser. Toutefois, un écart aussi grand nous oblige à retourner à la table de travail et faire une analyse approfondie de chaque item pour voir où nous pouvons économiser tout en conservant le caractère unique de ce beau projet », a-t-elle déclaré.

Mardi, les membres du conseil municipal ont donc refusé les soumissions reçues dans le cadre de l’appel d’offres pour octroyer le contrat d’exécution des travaux de revitalisation du centre-ville de Magog. Les travaux prévus au parc des Braves, annoncés pour 2019, seront eux aussi réévalués.

« Lorsque cette étape sera réalisée, nous pourrons retourner en appel d’offres. Il ne faut pas oublier que c’est le plus important projet de toute l’histoire de Magog et que les plans et devis, très complexes, comprenaient plus de cent plans », précise la mairesse.

« Nous continuons de croire que ce projet doit se réaliser dans le meilleurs délais et ne ménagerons pas les efforts pour y arriver », a mentionné Diane Pelletier, conseillère municipale et coprésidente du Comité de revitalisation du centre-ville.

Les travaux devaient notamment faire disparaître les fils électriques et remplacer les poteaux par de nouveaux lampadaires. Des bornes wi-fi et des haut-parleurs faisaient aussi partie du projet.

Les commerçants et propriétaires du centre-ville sont invités à une rencontre d’information jeudi pour les informer des répercussions anticipées de cette décision sur le projet de revitalisation du centre-ville et leurs affaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine