Face à la grogne de plusieurs résidents, la municipalité de Saint-Germain-de-Grantham absorbera finalement le coût des bordures de béton dans la foulée du projet de réfection de la rue St-Pierre.

Des contribuables qui habitent sur cette artère importante ont été avisés dans les dernières semaines qu'ils recevraient une facture pouvant atteindre jusqu'à 900 dollars pour payer ses travaux. Les travaux comprennent entre autres, un réaménagement de piste cyclable.

Selon les citoyens concernés, le coût des bordures de béton doit être assumé par l'ensemble de la population puisque ce sont tous les citoyens qui pourront profiter de la piste améliorée.

Les élus ont finalement décidé de plier à cet argumentaire lors de la séance du conseil, lundi soir. Selon le maire Mario Van Doorn, la décision d'absorber ce montant de 160 000 dollars sur le projet global de 3 millions de dollars, n'aura pas d'impact sur le compte de taxes des résidents.

Plus d'articles

Commentaires