Des jeunes de troisième année du primaire se sont jetés à l'eau, vendredi, à Drummondville, pour apprendre à survivre en cas de chute inattendue dans l'eau. Ils ont pris part au défi Nager pour survivre. 

L'initiative, mise en branle par les responsables de l'Aqua complexe, est basée sur les enseignements de la Société de sauvetage. Les cours sont offerts gratuitement.

L'objectif est de donner aux jeunes de 8 et 9 ans l'assurance nécessaire pour se sortir de l'eau de façon sécuritaire, en cas d'urgence. Selon les statistiques, 4 enfants sur 10 réussissent le test sans veste de flottaison, et 4 sur 10 le réussissent avec une veste de flottaison. Deux enfants sur 10 n'arrivent pas à atteindre les objectifs, même s'ils portent une veste.

Les participants sautent à l'eau en culbutant, afin de recréer la désorientation provoquée par une chute à l'eau involontaire. Ils doivent également être capables de se maintenir pendant au moins une minute à la surface de l'eau, question de reprendre le contrôle de leur respiration et de repérer un endroit où ils pourraient s'accrocher. L'activité permet aussi aux jeunes de prendre conscience de l'importance de porter une veste de flottaison.

L'activité sera répétée à maintes reprises au cours des prochaines semaines. Plus de 1000 élèves de troisième année de la Commission scolaire des Chênes devraient avoir reçu cette formation d'ici décembre.

En 2015, plus d'une vingtaine de personnes sont mortes noyées, et depuis 2011, 53 % de ces victimes étaient seules au moment du drame.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Plus d'articles

Commentaires