Retour

Sept planchistes canadiens s'envoleront à Pyeongchang en slopestyle et grand saut

Les planchistes Mark McMorris, Tyler Nicholson, Maxence Parrot et Sébastien Toutant constitueront l'équipe masculine qui participera aux Jeux olympiques de Pyeongchang en slopestyle et en grand saut (big air). Laurie Blouin, Spencer O'Brien et Brooke Voigt composeront quant à elles la formation féminine.

L'intégralité de la délégation canadienne est classée dans le top 20 mondial en slopestyle. Cinq des sept athlètes se retrouvent également parmi les 20 meilleurs de leur profession en grand saut.

Le slopestyle a été présenté pour la première fois aux Jeux de Sotchi, en 2014, où McMorris a décroché une médaille de bronze. Parrot et Toutant s'étaient installés en 5e et 9e places. Ils seront tous des espoirs de podiums en Corée du Sud.

Quelques manoeuvres sont ancrées dans l'esprit de Parrot et prêtes à être tentées si le besoin se fait sentir durant les compétitions prévues au Parc de neige de Phoenix (slopestyle) et au Centre de saut à ski d'Alpensia (grand saut).

« Mon plan est de ne pas nécessairement les faire durant les Jeux olympiques et d'y aller avec des manoeuvres où je me sens confortable, où mon niveau de stress est parfait pour performer, a indiqué Parrot.

« Si je vois que les autres planchistes font des manoeuvres qui sortent de l'ordinaire et dont je ne m'attendais pas, j'ai d'autres manoeuvres dans ma poche que je peux sortir et exécuter », a poursuivi l'inventeur de plusieurs sauts.

Rappelons que McMorris s'était grièvement blessé en mars au cours d'une d'une excursion hors piste. Il a souffert de fractures de la mâchoire, du bras gauche, du bassin et des côtes, d'une rupture de la rate ainsi que d'un affaissement du poumon.

À son retour en compétition, en novembre, le planchiste canadien le plus médaillé de sa génération a contre toute attente remporté le grand saut de la Coupe du monde de Pékin. Il a ainsi démontré à tous ses rivaux qu'il aspirait toujours à l'or olympique.

Une recrue à surveiller

O'Brien, 12e en Russie, est la seule membre du trio féminin qui ne sera pas en terrain inconnu aux Jeux d'hiver.

La planchiste britanno-colombienne a enlevé les honneurs du Dew Tour au Colorado à moins de deux mois de la présentation des JO. Un fait d'armes également accompli par son compatriote Parrot.

Le duo unifolié avait dominé la compétition avec d'impressionnantes notes de 97 (Parrot) et de 95 (O'Brien) points sur les montagnes du Colorado.

Blouin, une recrue, sera épiée par ses rivales en raison de son titre de championne du monde de slopestyle récolté à Sierra Nevada, en Espagne, en mars.

Le Québec comptera trois planchistes et sera la province la mieux représentée en surf des neiges à Pyeongchang avec la participation de Blouin, Parrot et Toutant. L'Alberta, la Colombie-Britannique, l'Ontario et la Saskatchewan enverront chacun un athlète.

Étant donné que le slopestyle et le grand saut sont des disciplines parmi les plus jeunes sur le programme olympique - le grand saut vivra son baptême du feu dans quelques semaines -, l'occasion est rêvée pour les planchistes d'assembler de nouveaux amateurs.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine