Le Conseil régional de l'environnement de l'Estrie s'inquiète de la disparition de la division de l'environnement à la Ville de Sherbrooke.

Six postes permanents disparaissent à la suite du départ à la retraite de leurs titulaires. La division sera intégrée à un autre département.

Le Conseil régional de l'environnement de l'Estrie y voit un signal inquiétant. La Ville assure de son côté que l'environnement demeure une priorité

« C'était une Division qui n'était pas nécessaire de préserver vu le petit nombre de personnes qu'il y avait dans cette structure-là. Ils ont été réorientés dans des services plus appropriés », explique Christine Ouellet, présidente du comité de l'environnement de la ville.

Le plan de révision de la structure administrative permettra d'économiser 11 millions de dollars d'ici 2017 dans le budget d'opérations de la Ville de Sherbrooke.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine