Retour

Sherbrooke « fait son cinéma » avec sa nouvelle murale

La 16e murale de Sherbrooke sera inaugurée mardi après-midi. La dernière oeuvre du collectif M.U.R.I.R.S. est située au coin des rues Camirand et King Ouest et s'intitule « On se fait du cinéma ».

Elle se retrouve à l'endroit même où logeait le Cinéma de Paris dans les années 1960. « Dans un premier temps, on cherche à combler le circuit des murales existantes. On veut qu'il n'y ait pas trop de distance entre un point A et un point B. Quand on sait la région où on veut situer la murale, on trouve un mur. C'est le mur lui-même qui nous dicte son contenu par son histoire, son environnement, les personnages qui l'ont habité », explique le président de M.U.R.I.R.S., Serge Malenfant.

Le Cinéma de Paris est un endroit qui a marqué de nombreux Sherbrookois. « Depuis qu'on travaille sur cette murale, ce qu'on retient, ce sont toutes les anecdotes que les gens viennent nous raconter de leur propre histoire, le premier film qu'ils ont vu ou le dernier ou le film qu'ils ont vu avec leur copine », dit-il.

La murale cherche aussi à illustrer l'histoire du septième art. « On parle du Cinéma de Paris, mais aussi de l'ensemble du cinéma et de certaines personnalités. Elle nous raconte les bâtisseurs du cinéma devant et derrière l'écran, des personnalités marquantes qui commencent en 1896 jusqu'à aujourd'hui. »

Le cinéaste sherbrookois Anh Minh Truong, les comédiens Guy Jodoin, Bernard Fortin, Maxime Gaudette et France Castel et le fondateur de la Maison du cinéma, Jacques Foisi, sont aussi présents sur la murale.

Plus d'articles

Commentaires