Retour

Sherbrooke investira 50 M$ dans le transport actif

La Ville de Sherbrooke compte investir 50 millions de dollars d'ici 15 ans en vue de réaliser son Plan directeur du transport actif (PTDA). Ce sont 90 km de trottoirs qui s'ajouteront aux 290 km déjà existants, et 110 km de pistes cyclables qui s'ajouteront au réseau actuel de 130 km.

Le réseau piétonnier récolte à lui seul une part de 35 millions d'investissements. Le reste ira au réseau cyclable. Pour le président du Centre de mobilité durable, Bruno Vachon, il s'agit d'un plan « ambitieux ». La Ville investissait jusqu'à maintenant environ 2 millions de dollars par année en matière de transport actif. Pour les 15 prochaines années, ce sera en moyenne 3,3 millions.

Relier les anciennes villes

Le but ultime du PDTA est d'arriver à relier les quartiers de la Ville de Sherbrooke. « Il y a plein de quartiers enclavés à Sherbrooke parce qu'à cette époque, c'était des villes différentes. Ce qu'on veut, c'est réunifier tout ce qui existe déjà. Il y a aussi de grands projets. La 610, on voudra éventuellement passer par-dessus pour pouvoir aller au CHUS », mentionne-t-il.

Il est toutefois impossible de savoir quels projets seront lancés en priorité. Ils seront décidés une année à la fois en tenant compte du budget, des travaux à venir et des recommandations du ministère de la Sécurité publique.

Mais selon Bruno Vachon, le Plan consiste surtout à « corriger les erreurs du passé ». Les projets de développement résidentiels ou travaux routiers incluent déjà quant à eux des objectifs de transport actif. « On le voit à la 12e avenue. Le ministère du Transport va rebâtir, mais en tenant compte des nouvelles normes. On est aux normes de 2015 et maintenant, le transport actif fait partie des nouvelles mentalités », insiste-t-il.

Pas de consultation publique

Le PDTA sera soumis pour adoption en décembre. D'ici là, il n'y aura toutefois pas de large consultation publique menée sur le PDTA, comme souhaité par le conseiller municipal Marc Denault. « Les projets vont être annoncés d'avance aux élus et ensuite, on va annoncer les projets qui sont prévus pour l'année et à ce moment-là, on pourra présenter des projets plus concrets et là les citoyens pourront se prononcer », a répliqué M. Vachon, qui a rappelé que des consultations auprès des élus, de groupes de cyclistes et de citoyens avaient déjà été menées dans ce dossier. 

Et puis, « comment faire une consultation sur une piste cyclable qu'on va peut-être faire dans 15 ans? », a-t-il demandé. 

Selon la directrice du service des infrastructures urbaines et de l'environnement, Caroline Gravel, les premiers projets à être réalisés sous le PDTA devraient être présentés aux élus en janvier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine