Retour

Sherbrooke lance le processus d'expropriation pour le bar Studio Sex

Les procédures d'expropriation sont lancées contre le propriétaire du bâtiment abritant le bar de danseuses nues Studio Sex à Sherbrooke.

L'immeuble situé au coin des rues Wellington Sud et Therrien doit être démoli dans le cadre du programme de revitalisation de cette partie du centre-ville.

Les élus ont autorisé le processus d'expropriation, lundi soir, alors qu'aucune entente n'a été conclue avec son propriétaire, Divertissement HJ, pour l'achat de l'édifice. Un montant de 407 900 dollars a été prévu à cet effet. Une somme de 5000 dollars s'ajouterait en indemnités.

« Des discussions sont en cours, mais on espère en arriver à une entente de gré à gré », a indiqué Serge Paquin, président du comité exécutif.

La Ville a déjà fait l'acquisition d'un immeuble pour son projet, qu'elle a payé 25 % plus cher que prévu.

« Le propriétaire qui a entendu parler d'un projet, son prix a monté de 25 %. Les Sherbrookois ont payé 25 % plus cher, à cause de ça », a affirmé M. Paquin, en octobre dernier.

Plus de détails à venir...

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine