Retour

Sherbrooke : le journaliste Bertrand Gosselin est décédé

Le vétéran journaliste Bertrand Gosselin est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à la maison Aube-Lumière de Sherbrooke des suites d'un cancer.

Un texte de Geneviève Proulx

L'homme de 78 ans a été journaliste pendant plus de 40 années, pour l'essentiel au palais de justice de Sherbrooke, à titre de chroniqueur judiciaire. Il a été le mentor de nombreux jeunes journalistes de la région. Il a été longuement associé à la défunte station radiophonique CHLT. 

Il était réputé dans le milieu journalistique pour sa grande rigueur et son objectivité. Sa personnalité chaleureuse et joviale était aussi appréciée.

Nombreux hommages

« Journaliste à la longue feuille de route, il aura été un grand ambassadeur jusqu'à la toute fin pour notre métier. Passionné et d'une grande générosité, nous tenons à nouveau à mentionner qu'il a été un mentor pour plusieurs d'entre nous au fil des ans », a indiqué, dans un communiqué, la présidente de la section estrienne de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, Marie Eve Lacas. 

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec avait souligné sa longue carrière et ses faits d'armes au cours d'une cérémonie au printemps dernier. Vendredi, lors de la rentrée judiciaire du palais de justice de Sherbrooke, le juge Conrad Chapdelaine a rendu hommage à Bertrand Gosselin. Une photo du journaliste sera d'ailleurs installée dans l'une des salles d'audience du palais de justice afin de souligner sa longue carrière judiciaire.

Le juge Chapdelaine a expliqué que l'immense contribution de Bertrand Gosselin a été extrêmement précieuse tant pour le système judiciaire que pour l'administration de la justice. Il a rappelé que la justice étant publique, rapporter ce qui se passe dans un palais de justice permettait au public de faire davantage confiance au système judiciaire.

En raison de son piètre état de santé, M.Gosselin n'a pu assister à cet hommage qui lui était rendu. Il était représenté par sa conjointe, Lisette Maurice.

Son collègue et ami de longue date, le journaliste à ICI Radio-Canada Estrie Jean Arel a tenu à rendre hommage à Bertrand Gosselin lundi matin. « Il s'est rapidement distingué par la qualité de son travail. Il était partout : les accidents, les procès. Le palais de justice est devenu rapidement sa deuxième demeure. Les avocats, les procureurs, les juges étaient ses alliés. Il savait raconter et bien informer. La qualité de son français était impeccable. C'était un collègue de travail exceptionnel à qui on ne pouvait rien reprocher », s'est-il rappelé. 

Voici une entrevue réalisée par la journaliste Annie Corriveau avec Bertrand Gosselin qu'il n'a malheureusement pas eu le temps de voir.

Les détails des funérailles de Bertrand Gosselin seront annoncés plus tard cette semaine.

Plus d'articles

Commentaires