Retour

Sherbrooke souhaite rapidement reconstruire le pont Bernier

La Ville de Sherbrooke souhaite agir rapidement pour reconstruire le pont Bernier dans le secteur de Brompton. C'est le message qui a été envoyé par le maire Steve Lussier aux représentants des clubs de motoneiges venus le rencontrer mercredi matin.

Le pont qui relie l'ouest et l'est de Sherbrooke était emprunté par les motoneigistes, les quadistes, les cyclistes et les piétons jusqu'à son effondrement à la suite d'un embâcle qui a aussi endommagé le pont ferroviaire situé à une quinzaine de mètres, il y a près de deux semaines.

« C'est une lourde perte pour les motoneigistes, les VTT et les cyclistes pour l'été. Vous comprenez que je me mets tout de suite à la tâche pour la reconstruction », assure Steve Lussier.

Depuis l'effondrement du pont, les motoneigistes doivent se rendre à Richmond pour traverser la rivière Saint-François.

« Il faut vraiment faire un grand détour pour passer dans la ville de Richmond pour pouvoir avoir accès aux sentiers de l'autre côté de la rivière », déplore Sylvain Martineau, agent de liaison de la Fédération des motoneigistes du Québec.

D'ici sa reconstruction, il a été proposé que les motoneigistes et les quadistes puissent utiliser le pont qui enjambe la rivière Saint-François dans l'arrondissement de Brompton, un scénario actuellement évalué par le ministère des Transports.

Une solution pour traverser la 220

Les clubs de motoneigistes ont également profité de leur rencontre avec le maire Steve Lussier pour ramener à l'avant-plan l'accès à la Ville de Sherbrooke. Un accès qui est impossible, puisque les motoneigistes ne peuvent traverser la route 220 pour se rendre aux hôtels et aux restaurants de la municipalité.

Le club Harfang de l'Estrie propose d'utiliser la passerelle aménagée pour les piétons et les cyclistes qui passe sous la route à des heures précises le matin et en fin de l'après-midi. Les motoneigistes traverseraient ensuite la rue King ouest sous le pont abandonné de la voie ferrée et reviendraient dans le secteur commercial de Sherbrooke par la piste cyclable.

« En passant par en dessous dans le tunnel. Ce serait merveilleux et sécuritaire pour les motoneigistes et pour les autos. C'est ce qui est primordial pour moi », soutient le président du club, Daniel Beaudette.

Le maire Steve Lussier s'est montré ouvert à la proposition.

« On m'amène des plans alors je vais les étudier. Oui, je vais collaborer avec le ministère des Transports dans ce dossier-là. Pourquoi? Parce qu'il y a une belle économie dans ça dont on ne peut pas se passer non plus », résume M. Lussier.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards