Retour

Sherbrooke : un psychologue scolaire accusé de leurre d'enfant

Le psychologue scolaire Robert Pelletier a été accusé de deux chefs de leurre d'enfant à Sherbrooke, mardi. L'homme de 50 ans a été libéré sous certaines conditions.

Robert Pelletier était à l'emploi de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) depuis 18 ans et il oeuvrait dans deux écoles primaires, soit l'école LaRocque et l'école Quatre-Vents, à Sherbrooke. Il a été suspendu peu après son arrestation mardi matin, et d'autres procédures doivent suivre au sein de la CSRS.

La CSRS a annoncé avoir déployé des mesures de soutien pour les élèves et les membres du personnel concernés. Une équipe de professionnels sera en fonction mercredi matin. Le directeur général de la CSRS, André Lamarche, explique que toutes les procédures d'urgence, soit les lettres aux parents, les rencontres de personnel et les équipes d'urgence ont été mises en place pour faire face à la situation.  

« Notre plus grande préoccupation, ce sont les enfants », soutient-il. Il explique qu'ils vont outiller adéquatement les enseignants pour intervenir, au besoin, puisque personne ne sait quelle sera la réaction des parents et des enfants.

André Lamarche explique qu'il s'agissait d'un bon employé, sans histoire. Il était apprécié dans son milieu et ses collègues étaient sous le choc d'apprendre que l'accusé menait une double vie. Plusieurs d'entre eux vivent des moments difficiles et ont besoin d'appui. 

Les gestes reprochés à Robert Pelletier auraient été commis entre le 6 juillet et le 20 juillet 2015. 

Plus d'articles

Commentaires