Retour

Sherbrooke : une marche pour dire « non » à Monsanto

Un rassemblement est prévu à Sherbrooke ce samedi pour dénoncer le contrôle des cinq grandes multinationales des biotechnologies, notamment Monsanto, sur notre système alimentaire.

Les marcheurs se rassembleront devant l'hôtel Times à 14 h. Des marches similaires auront lieu dans 46 pays à travers le monde.

« On s'est rendu compte que ça serait très difficile de faire bannir les OGM de nos champs, alors on mise sur l'étiquetage obligatoire des OGM. On demande que tous les aliments qui contiennent des organismes génétiquement modifiés soient étiquetés. Ça serait la moindre des choses qu'on sache ce que nos aliments contiennent », souligne Carl Lajeunesse, militant pour Vigilance OGM

Au Québec, le thème est « Nous sommes plus forts que Monsanto! », en référence à la déclaration du 22 octobre du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Pierre Paradis, selon laquelle « Monsanto et les autres de ce genre sont encore plus puissants que le gouvernement du Québec ».

Au moins 64 pays possèdent déjà un étiquetage obligatoire des OGM. Car Lajeunesse considère que le Québec tire de l'arrière dans ce dossier. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine