Retour

Sherbrooke veut attirer de nouveaux propriétaires au centre-ville

La Ville de Sherbrooke adopte une nouvelle stratégie dans l'espoir d'attirer de nouveaux propriétaires au centre-ville. Un des programmes propose une aide financière sous forme de prêt pour financer la mise de fonds minimale pour l'acquisition d'une nouvelle résidence.

Un texte de Brigitte Marcoux

Une demande a été acheminée au gouvernement du Québec afin que soit proposé un projet de loi privé permettant à Sherbrooke de mettre sur pied ce programme d'accession à la propriété.

Le conseiller municipal responsable du secteur, Serge Paquin, explique que des programmes similaires existent déjà à Montréal et à Québec.

« Ça peut représenter 10 % du coût d'acquisition d'une unité d'habitation  jusqu'à un maximum de 25 000 $. La seule condition c'est que le propriétaire occupe l'immeuble parce qu'on sait par expérience qu'il y a à ce moment une meilleure sélection des locataires et un meilleur entretien du bâtiment », indique Serge Paquin. 

Le second programme proposé est une aide pour la construction neuve, la rénovation ou la reconversion de bâtiments du centre-ville. L'aide prendrait la forme d'un crédit de taxes foncières de 100 %  pour les 3 premières années et de 50 % pour deux années suivantes. Les bâtiments commerciaux et résidentiels seront admissibles. Les travaux de rénovation devront être d'une valeur minimale de 20 000 $.

« Actuellement, la moitié des logements datent d'avant 1946 et nécessitent des réparations. Dans notre vision d'avenir, nous savons que le centre-ville deviendra attractif pour de nouveaux propriétaires occupants et cette aide financière tombera à point pour donner un nouvel élan à tous les efforts qui ont été faits dans ce secteur », explique le maire Bernard Sévigny.

Plus d'articles

Commentaires