Retour

Simulation inspirée de la tragédie de Lac-Mégantic : le maire salue l'initiative

Le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, salue l'initiative de Transports Canada qui organise ce samedi une simulation de déraillement de train. 

Transports Canada veut aider les services d'urgences à se préparer à d'éventuels déraillements de train, comme celui de Lac-Mégantic en juillet 2013. La simulation se déroulera à Maple Ridge, en Colombie-Britannique. 

Surnommé Vulcan, l'exercice consiste à faire dérailler un train mettant en cause du pétrole brut et un incendie de wagon-citerne. Des experts de l'industrie et des premiers répondants participeront à cette simulation qui veut se rapprocher le plus possible d'un événement réel. De l'équipement spécialisé et des ressources seront également exposés sur place.

Jean-Guy Cloutier voit cette simulation d'un bon oeil. « Ça peut être positif. Ce qu'on a vécu à Lac-Mégantic, je ne pense pas que beaucoup de municipalités à travers le pays qui sont équipées comme nous. Il faut former nos gens. Nous, on les a formés depuis 2013, mais ils ont été formés sur le terrain, aussi, dans la catastrophe. On est donc un peu en avance sur beaucoup de villes, mais ça peut arriver n'importe où et n'importe quand », souligne Jean-Guy Cloutier. 

« L'objectif est de renforcer la connaissance des premiers répondants dans une petite communauté. Tout ce qui a trait à la reconnaissance d'un incident et la reconnaissance des matières dangereuses qui peuvent passer dans leur communauté », explique Louis Marcotte, chef des Opérations de la réponse à Transports Canada.

« C'est surtout de leur fournir l'information dont ils ont besoin pour s'assurer qu'ils ne sont pas laissés à eux-mêmes et qu'ils peuvent compter sur le programme des plans d'interventions d'urgence de Transports Canada », ajoute M. Marcotte.

Terminologie uniforme

Transports Canada veut par ailleurs s'assurer que le langage, la terminologie et les tactiques fournies correspondent aux besoins que les premiers répondants dans les régions doivent maîtriser. L'organisme fédéral espère que cette information va servir à développer un curriculum de formation canadien qui sera être appliqué partout au pays.

L'exercice aura lieu au campus de Maple Ridge de la Justice Institute of British Columbia. L'endroit a été choisi parce qu'il offrait un site de déraillement. La température de la Colombie-Britannique est idéale pour ce gendre d'exercice. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine