Retour

Six feux de circulation recommandés sur la rue Bertrand-Fabi

Le visage de la rue Bertrand-Fabi, à Sherbrooke, changera drastiquement au cours des prochaines années. L'augmentation démographique attendue oblige la Ville y investir plus de 3,5 millions de dollars d'ici trois ans afin d'améliorer la fluidité du tracé.

Parmi les travaux que la Ville compte prioriser à court terme se trouvent l'implantation d'un feu de circulation à la hauteur du boulevard des Vétérans et de la rue Colbert ainsi que le réaménagement de l'intersection King Ouest et Bertrand-Fabi. La Ville souhaite également retirer les panneaux d'arrêt à l'intersection de la rue Charny et réaménager les intersections de la rue Comtois avec les rues Bertrand-Fabi et King Ouest.

« Ce qu'on va faire, c'est qu'on va avoir deux voies de virage, explique la directrice du service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel. Lorsqu'on est sur Bertrand-Fabi et qu'on veut aller vers l'est, on va avoir deux voies pour tourner à droite. À l'heure de pointe du matin, ça va être très pratique et on va avoir deux voies de virage à gauche, de King vers Bertrand-Fabi, qui vont être très utiles le soir pour réduire la file d'attente. »

« C'était le plus gros budget qu'on avait à investir. C'est trois choses qui peuvent se faire rapidement et c'est dans un horizon de zéro à trois ans, donc il faut le faire. »

Une étude de circulation effectuée sur l'ensemble de la rue recommande, à terme, l'ajout de six feux de circulation sur la rue Bertrand-Fabi. Les élus ont résolu lundi d'aller de l'avant avec les recommandations proposées en tenant compte de la capacité d'investissement de la Ville. Environ 2600 nouvelles unités d'habitation devraient s'ajouter aux 2200 existantes du secteur d'ici une quinzaine d'années à proximité de l'axe qui transite par les secteurs Deauville et Rock Forest.

Le conseiller du district de Deauville, Pierre Tremblay, souhaite qu'une analyse soit faite pour éviter de détourner une partie du trafic vers l'école primaire Beaulieu d'ici la fin des travaux.

« Les gens essaient de prendre des raccourcis et vont passer directement sur la rue Chambois, qui est devant l'école Beaulieu. Ça me touche un peu, donc j'ai hâte que les améliorations sur Bertrand-Fabi soient faites pour qu'on ait des artères plus désignées. »

« On en a pris bonne note pour s'assurer qu'on n'empire pas la situation et qu'on n'envoie pas des véhicules du côté d'une école. Ce n'est surtout pas ce qu'on veut faire », a souligné Caroline Gravel.

Plus d'articles