Retour

Six karatékas de Sherbrooke aux Championnats panaméricains en Équateur

Sherbrooke sera bien représentée en karaté aux Championnats panaméricains cadet et junior, qui se tiendront du 22 au 28 août à Guayaquil, en Équateur.

Un texte de Marie-Hélène Rousseau

Six athlètes, deux filles et quatre garçons, prendront part aux compétitions. À quelques heures du départ, vendredi, ils étaient des plus fébriles.

Au cours des deux dernières semaines, les séances d'entraînement ont été intenses pour les six athlètes âgés de 13 à 15 ans : pas moins de 30 heures par semaine. Mais c'est un travail de plusieurs années qui leur a permis de se tailler une place au sein de l'équipe canadienne.

Ils ont d'ailleurs tous remporté une médaille au Championnat canadien 2016, qui a eu lieu en janvier à Richmond, en Colombie-Britannique.

« C'est toute une chance! On a travaillé vraiment fort pour se rendre là. J'ai hâte de voir où je me situe par rapport aux autres athlètes, et ce que je peux améliorer pour aller jusqu'au top », lance Florence Moffett, 13 ans, qui espère se démarquer à l'épreuve de combat.

« C'est notre Rio! »

Pour le groupe, ce voyage représente beaucoup.

« On se lance dans l'inconnu, on n'a jamais vu ça, nous, les panam, c'est tous notre première fois. On va aller voir le niveau, s'ajuster pour les prochaines années, et on souhaite aller remporter des médailles », renchérit Derek Joyal, 14 ans.

La fierté se fait également ressentir dans la voix de l'entraîneur, Stéphane Joyal. C'est la première fois que des athlètes de son école font partie de l'équipe nationale aux Championnats panaméricains.

« Mon objectif personnel d'entraîneur était d'avoir un drapeau canadien sur un habit. Là, on en a six, sur une centaine d'athlètes! Je suis fier parce que ce sont des êtres humains que je connais depuis plusieurs années, on a travaillé beaucoup d'heures ensemble. »

Les jeunes athlètes s'entendent pour dire que Guayaquil sera en quelque sorte leur Rio. Ils se permettent de se projeter dans l'avenir et de voir grand.

« Le karaté est un nouveau sport aux Olympiques. Nous, on vise 2020, Tokyo », affirme Jean-Christophe Rouleau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine