Le Ville de Granby termine son année financière avec un surplus d'un peu plus de 2,5 millions de dollars sur un budget total de 100 millions.

Une partie de ce surplus servira à diminuer la dette de la Ville. Les élus ont choisi, depuis l'arrivée en poste il y a trois ans de Pascal Bonin à la mairie, de payer comptant certains travaux d'immobilisation comme la réfection de rues. Des travaux qui, souvent dans les villes, sont payés par l'entremise d'emprunt.

« Si vous empruntez sur la durée de vie de la rue qui est de 20 ans, vous allez payer des intérêts sur 20 ans. La rue ne vous coûte plus un million. Elle coûte un million plus ses intérêts. Il y a une grande proportion des travaux des villes qui font cette mathématique-là qui payent beaucoup plus cher pour leurs infrastructures que nous à Granby », soutient le maire de Granby, Pascal Bonin.

Le maire de Granby veut continuer à diminuer le poids de la dette sur les finances publiques. Depuis son arrivée en poste, celle-ci est passée de 85 à 82,5 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine