Retour

Tingwick recycle 60 tonnes de plastique agricole

Bien qu'elles soient utiles aux agriculteurs, les pellicules de plastiques servant à emballer les balles de foin sont nuisibles à l'environnement. La municipalité de Tingwick, au Centre-du-Québec, a décidé de renverser la vapeur en lançant un projet-pilote pour recycler cette matière.

Un an après le début de la phase d'essai du projet, les efforts de la Municipalité ont porté leurs fruits : 60 tonnes de plastique ont été recyclées. Un résultat qui dépasse les objectifs fixés par le Centre d'innovation sociale en agriculture, qui chapeaute le projet.

« On s’attendait à une cinquantaine de tonnes, précise Simon Dugré, le directeur général de l'organisation à l'émission Facteur matinal. C’est un plastique qui n’est pas réutilisable. Les agriculteurs doivent faire de grands efforts pour s’en débarrasser. »

Le projet-pilote facilite beaucoup la tâche des 34 agriculteurs qui participent au projet. Ceux-ci n'ont qu'à déposer les plastiques dans des bennes à ordure installées à proximité de leurs terres. Un camion de l'entreprise Gaudreau Environnement se charge ensuite de transporter la matière dans un endroit où elle sera recyclée.

« Ça va donner le goût aux producteurs de recycler cette matière-là », espère Simon Dugré, qui assure que les 45 agriculteurs que compte la municipalité participeront tous au projet au cours des prochains mois.

Simon Dugré assure que la Municipalité de Tingwick va rendre le projet-pilote permanent.

La matière recyclée au cours de la dernière année contribuera par ailleurs à la construction d'un pont de plastique qui remplacera un pont de bois installé sur le sentier pédestre Les Pieds d'or, à Tingwick.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine