Retour

Tournoi de hockey de rue au bénéfice de l'école de la Maisonnée, à Sherbrooke

Les amateurs de hockey de rue se donnent rendez-vous, samedi, à l'école de la Maisonnée pour participer au premier tournoi de ce genre à Sherbrooke, et ainsi amasser des fonds pour la Fondation des amis de Val-Boisé de l'école de La Maisonnée.

Un texte de Marie-Claude Lyonnais

La période d'inscription à ce « Délirium Hockey » se terminait le 3 octobre, et une dizaine d'équipes ont répondu à l'appel. L'organisation accepte toutefois les nouveaux venus jusqu'à midi.

À l'origine, l'événement devait se dérouler sur deux jours et inclure un volet corporatif et une compétition pour adolescents. Les organisateurs ont finalement opté pour une seule journée de compétition, et ont mis l'accent sur l'aspect festif et familial. Ainsi, les équipes sont composées de deux parents et deux enfants, ou de quatre enfants uniquement. Hélène Lauzier, coordonnatrice de « Delirium Hockey », explique que cela permet à tout le monde de participer.

« Les parents peuvent ainsi jouer avec les enfants. Les papas, lorsqu'ils font un but, c'est un point, les mamans, deux points et les enfants, trois points. Ça devient amusant et équitable pour tous. »

Hélène Lauzier souligne que plusieurs autres activités se dérouleront en parallèle sur le site et ailleurs. Au cours de la journée, de la musique et de l'animation seront offertes, de même qu'un service de maquillage pour les enfants. Le cinéma Galaxy, dans l'arrondissement de Rock Forest, propose pour sa part des longs-métrages portant sur le thème du hockey tout au cours de la fin de semaine. Le billet est au coût fixe de 5 $ et 100 % des ventes seront versées à la Fondation des amis de Val-Boisé de l'école de la Maisonnée.

Les gens sont également invités dès 17 h à prendre part au BBQ sur le site de l'événement, puis à assister au spectacle gratuit du groupe sherbrookois Orange O'Clock.

Une campagne de financement différente

« Delirium Hockey » est une initiative de la conseillère municipale de Rock Forest-Saint Élie-Deauville Annie Godbout. « Son objectif était de créer une activité pour remettre des sous à une fondation », explique Hélène Lauzier.

Cette année, l'école de la Maisonnée a réalisé la première phase de l'aménagement de sa cour d'école, mais les fonds étaient insuffisants pour terminer la seconde phase.

La première phase a notamment permis l'installation d'un nouveau module de jeu et de balançoires, ainsi qu'à l'aménagement paysager de la cour.

En créant cette campagne de financement, la conseillère Annie Godbout souhaite également faire bouger les jeunes et les familles, dans la vision du programme Santé globale de l'école, soutient Hélène Lauzier. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine